Return to site

Souffrez-vous en silence ? Portez un regard différent sur votre situation.

Vous êtes enviée parce que vous avez une belle situation (un emploi / une carrière de rêve, un mari affectueux, des enfants, une belle maison, etc.).

Mais personne ne sait que vous ressentez du vide et de l'étouffement au fond de vous depuis très longtemps. Et vous souffrez en silence. Cette souffrance peut être physique, émotionnelle, mentale ou spirituelle.

Dans ce billet, découvrez ce qu'il se passe et portez un regard nouveau sur votre situation.

La spéciale

Souffrez-vous en silence ? Portez un regard différent sur votre situation.

Vous êtes enviée parce que vous avez une belle situation (un emploi ou une carrière de rêve, un mari affectueux, des enfants, une belle maison, etc.).

Mais personne ne sait que vous ressentez du vide et de l'étouffement au fond de vous depuis très longtemps. Et vous souffrez en silence. Cette souffrance peut être physique, émotionnelle, mentale ou spirituelle.

Dans ce billet, découvrez ce qu'il se passe et portez un regard nouveau sur votre situation.

La spéciale

Je regarde peu la TV depuis quelque temps. D'habitude, j'envoie la newsletter le mercredi. Mais j'ai lu ici et là que des personnalités se sont suicidées. Cela m'a inspirée pour écrire ce "billet spécial" sur la souffrance intérieure que personne (même votre cercle familial et amical proche) ne voit.

Mon expérience

Je n'avais pas la situation enviable mais j'ai vécu ces moments d’étouffement, de vide, et de dépression. Et le pire, c'est que je me suis habituée à ces sensations. Je trouvais que c'était normal de vivre avec. Cela ne m'a pas empêchée de sourire et d'avoir des bons moments. Mais je n'étais pas une femme épanouie. Pourquoi souffre-t-on en silence ?

Les coulisses

On a toutes entendu / lu ce genre d'histoire : une star se suicide alors qu'elle a "tout" et semble heureuse. Cela choque. Et on se pose des questions. Malheureusement, certaines personnes peuvent aller jusqu'au suicide...

Si vous souffrez en silence, il y a de fortes chances que votre vie soit en désaccord avec la femme que vous êtes réellement. Certains (ou tous les) aspects de votre vie sont en contradiction avec ce dont vous rêvez quand vous êtes "seule".

Vous pensez que vous serez incomprise, jugée, condamnée et rejetée si vous laissez la femme que vous êtes réellement briller en ce bas monde.

Comprenez que...

1. Vous n'êtes pas la seule dans ce cas.

2. Des femmes ont retrouvé la joie de vivre après s'être retrouvées.

3. Avant de tomber dans la dépression (ou après) ou à penser au suicide, cherchez de l'aide auprès d'un professionnel (psychologue, thérapeute, spécialiste yoga, guérisseur, etc.) dont les valeurs et l'énergie vous attirent.

4. Vos peurs concernant l'incompréhension, le jugement et le rejet ne sont pas réelles. Est-ce que certaines personnes vont être dans cette position de jugement et de rejet ? Oui, elles le seront. Mais ce n'est pas une raison suffisante pour continuer à souffrir en silence ou même à penser au suicide.

5. D'autres personnes vous soutiendront avec joie, amour et loyauté !

6. La vie vaut la peine d'être vécue ! Il faut apprendre à (re)découvrir, à aimer et à honorer la femme que vous êtes, à prendre soin d'elle et à honorer ses désirs authentiques malgré les obstacles.

7. Le chemin peut être long mais ce qui compte, c'est ce beau voyage, à la fois fun et difficile, profond et léger, excitant et effrayant, sombre et éclairant.

8. "Celui qui cherche son bonheur doit arracher de lui-même la flèche de ses lamentations, de ses plaintes, de ses chagrins". (Bouddha)

9. "Le changement n’est jamais douloureux. Seule la résistance au changement est douloureuse". (Bouddha)

10. "La paix vient de l’intérieur. Ne la cherchez pas à l’extérieur." (Bouddha)

D'éventuelles questions sur le soin de soi au féminin ? N'hésitez pas à prendre contact.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly